Contenu de l'ordinateur de la victime
 

L'ordinateur de la victime a été piraté. Une analyse du service informatique de la police scientifique t'en révèlera beaucoup plus. 

Un fichier appelé "rapport du GIEC" semble être altéré. Nos services parviennent à extraire une version semblable à celle retrouvée à côté de la victime. Cette version est incomplète. Vous constatez que Nathalie PINSON-DELAMOTTE devrait remettre ce rapport pour correction, il faut absolument que vous complétiez toutes les informations manquantes.